Steel Guitar France

Un Forum Français dédié a la Steel Guitar (Est 2001)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Mort Annoncée de la Muzique Vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Schmitt
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 6041
Age : 99
Localisation : St Beat - Pyrenées
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Mort Annoncée de la Muzique Vivante   Jeu 17 Jan - 18:20

http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=1438






Mort annoncée de la musique vivante !
Au "Ceili" au "Poitin Stil" au "O'Patchwork"et au Café Cito

"Des bâtons dans les roues dans une ville ou on a inventé le "Bouton"
et installé le premier "Rond point", y'a quelque chose qui ne tourne
pas rond!

A Kemper, les bars organisateurs de concerts ont reçu récemment un
courrier de la DRAC leur imposant d'être titulaires d'une licence
d'entrepreneur de spectacles, sous peine de 5 ans de fermeture et
trente mille euros d'amende, s'ils ne s'y conforment pas. On sait que
Kemper est une ville pilote en matière d'innovations, mais là on pense
qu'il faudrait se bouger le cul avant que ça devienne une généralité,
car on ne sait pas comment vont pouvoir continuer à se produire les
musiciens si cette situation se propage.

Plusieurs bars quimpérois ont reçu récemment un courrier émanant de la
Direction régionale des affaires culturelles (ministère de la culture).
Inspiré manifestement par une dénonciation malveillante, ce courrier
leur impose de se mettre en conformité avec une lois existante mais
obsolète, c?est à dire, d'être titulaires d'une licence d'entrepreneur
de spectacles pour organiser des concerts (plus de 6 par an), ainsi
qu'une mise en conformité des locaux (Ce qui implique dans certains cas
de gros travaux d?agencements, évidemment très coûteux), sous peine
d'une fermeture de cinq ans et une amende de plus de trente mille euros.

Cette injonction autoritaire et arbitraire est inacceptable, tant pour
les gérants de bars, que pour les intermittents du spectacle, ainsi que
pour les musiciens débutants, qui ont de plus en plus de difficultés à
vivre de leur métier. Elle est aussi dommageable pour notre ville,
ainsi que pour le public potentiel, si les concerts venaient à
disparaître du paysage culturel.

Nous, consommateurs et Bretons mélomanes, attachés à notre culture et à
sa libre expression, demandons l'ouverture d'une table ronde,
réunissant les propriétaires des bars incriminés, ainsi que les élus,
fonctionnaires locaux et représentants de la sacem, pour mettre un
terme à ces tracasseries. Nous demandons en outre le transfert des
moyens de la DRAC à la Région, ainsi qu'une révision de cette loi
n'étant plus appropriée à l'actualité de 2007.

Les bars concernés sont ceux qui font vivre la ville culturellement, en
dehors des grosses structures en place et souvent inaccessibles aux
artistes cherchant à se faire connaître. Ces bars sont depuis des
années une chance pour les débutants, ainsi que pour tous ces artistes
qui sont en train de perdre leurs droits à l'intermittence du spectacle
et se retrouvent au R.M.I. ou dans l'obligation de changer de
profession.


Pour la survie des artistes, et de la culture en générale, SVP, faites passer cette revendication!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/will.pickit
Xavier Quilici



Nombre de messages : 528
Age : 65
Localisation : Tarn
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: Mort Annoncée de la Muzique Vivante   Ven 18 Jan - 6:44

Et ça continue !!!!! rambo
Après l'interdiction de fumer pour les fumeurs passifs, il est normal que l'on interdise le spectacle pour ne pas intoxiquer les auditeurs passifs des fois que ça leur provoquerait le cancer de l'oreille gauche.
Quel beau pays; depuis 68 qui y en a 1 qui a dit "il est interdit d'interdire" on a jamais eu autant de mesures restrictives.
Il est vrai que c'est plus simple d'interdire que d'aménager.
Je vais proposer qu'on interdise les photos de PSG et autres slides, je trouve ça indécent et à caractère pornographique, pour ne pas choquer les voyeurs passifs
Si on pouvait interdire la conne…..
Revenir en haut Aller en bas
http://rustylegs.wifeo.com/
jm giry



Nombre de messages : 106
Localisation : Loctudy 29
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Mort Annoncée de la Muzique Vivante   Ven 18 Jan - 10:09

Salutations Bretonnantes,
Le poitin steel & le Ceilli sont des incontournables où on peut écouter Soig Siberil à - d'1 mètre, discuter avec lui, voir un groupe de rock mouiller le maillot, sans oublier les après-midi soirée breizhou à donf.
En fait, le seul bizenes d'avenir dans ce coin ci de la france est : le tourisme à forte connotation locale. Bref, les Vieilles charues, le bout du monde à Crozon, le Tour de France à Brest et le rassemblement de vieilles coques s/Brest 2008, ça ramène du monde, mais ça ne laisse pas grand chose question dollars. Lorient c'est fait empapouillé par TF1, et Quimper traine la pate. La question est : comment pérreniser ces manifestations et la vie culturel tout en rapportant des sous et des emplois. La solution préconnisé est le professionalisme. Ma solution est: création d'une assoc. pour soirée privée et ne pas se laisser emmerder.
Je connais 1 étudiant Science Po Paris qui en 3éme année se trouve au Canada pour "gestion culturel". Elle s'occupe d'1 groupe de rock s/ 1 tournée. C'est du n'importe quoi. Faut un diplôme pour être passionné! C'est comme l'action humanitaire, faut un DUT spécialisé pour pouvoir donner un bol de soupe où porter un sac de riz.
Mais faut pas oubliè qu'après la crise de 29, les ricains ont inventé le Rock & Roll. Et question bisenes, c'est pas mal.
a+
jmg
Revenir en haut Aller en bas
James Schmitt
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 6041
Age : 99
Localisation : St Beat - Pyrenées
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Mort Annoncée de la Muzique Vivante   Ven 18 Jan - 14:00

Lu & approuvé Joe

l'avenir sera radieux cyclops


tiens un réponse a ce sujet que je vous transmet :

C’est vrai que la méthode est un peu
« expéditive » et agressive, mais il faut savoir que l’obtention de
la Licence d’Entrepreneur de Spectacles, obligatoire selon la loi à
partir du moment où l’on organise plus de 6 manifestations dans l’année
(c'est-à-dire que l’on passe du statut d’Organisateur Occasionnel à celui
d’Organisateur Régulier), est gratuite. Il suffit de remplir un dossier à
la DRAC de sa région, en fournissant un projet de programmation.
Cette demande passe devant une commission et, la demande est rarement refusée
à partir du moment où le postulant remplit toutes les
conditions.

Cette obligation d’obtention de licence
n’est pas obsolète. C’est aussi, contrairement à ce qui se dit dans cette
pétition, une garantie pour les intermittents de travailler dans un cadre
légal avec des gens qui déclarent les artistes, soit en les rémunérant
directement soit en passant par des entreprises habilitées (qui font le
travail du GUSO destiné aux Organisateurs Occasionnels). Le problème est
que trop souvent, ces bars, café concert, etc… font travailler des artistes
« au black » (parfois les intermittents, en mal de dates acceptent
la chose, il faut bien vivre). Sachez que lorsqu’un artiste obtient un cachet
« net » de 150 Euros, cela coûte à l’employeur prés de 270 Euros
lorsqu’on ajoute les charges patronales et salariales. Ajoutez à cela la
TVA (5,5% pour les artistes), prenez un groupe de 5 musiciens, cela nous
fait une facture globale de prés de 1500,00 Euros… A la lumière de ces
chiffres, on comprend mieux la tentation pour les bars (puisqu’il s’agit d’eux
ici) d’échapper à cela et pour les intermittents d’entrer parfois dans le jeu
au risque de ne pas bosser. Parfois mieux vaut pour eux un cachet non déclaré
que pas de cachet du tout, c’est malheureusement une question de survie. Mais
dans ce cas là, plus de protection sociale, plus d’indemnités de chômage, plus
de congés spectacle, etc…

Le problème est complexe et épineux pour
les artistes. En revanche cela met en lumière la responsabilité des patrons
d’établissements qui travaillent en dehors du cadre légal et profitent ainsi
des difficultés rencontrées par les artistes pour tout simplement vivre de
leur art et de leur passion et, finalement exploitent les
intermittents.

Ce sont des commerçants et j’ai la
faiblesse de croire que s’ils continuent à organiser des concerts, c’est quand
même que, quelque part cela leur rapporte un peu… Sinon, ils n’en
organiseraient plus !!! J’en connais plein qui aimeraient mais qui ont
renoncé devant le coût lorsqu’on travaille légalement et se refusent à
embaucher au black…

Bien sûr je ne généralise pas… beaucoup
de gens travaillent légalement et respectent les intermittents. Ceux qui se
sentent visés par l’action de la DRAC (et il n’y a pas qu’en
Bretagne que ça se passe. Le bar qui faisait tourner les plus de groupes dans
ma ville. Il les faisait travailler aux entrées… les entrées pour le groupe,
la recette du bar pour le patron !!!) a du renoncer il y a quelques mois
devant les pressions… et a fermé.) ne sont pas de ceux là
vraisemblablement.

Je ne vais peut-être pas me faire des
amis côtés organisateurs, mais ce qui m’importe c’est la défense des artistes,
car ce sont eux les victimes en fin de compte. Et leurs adversaires sont bien
entendu les Employeurs « indélicats » et les soi disant
« artistes » amateurs qui leur volent leurs engagements potentiels
en travaillant au black, en cumulant souvent avec un boulot régulier non
artistique. C’est une concurrence hautement déloyale, car, non déclarés ils
sont moins chers et c’est tout bénéfice pour
l’Organisateur.

Voilà un sujet de débat pour ce forum où
s’expriment de nombreux « intermittents » et Organisateurs… qui sont
libres d’adhérer à cette fameuse pétition


quand je vois des séktions de violons ou un orchestre philarmonique qui accompagnent les "poulains & pouliches a la star ac ou Johnny ahqueux avec les strings, c'est qu'ils ne manquent pas d'pognon pour nous en foutre plein la g......, honnetement, quel gachis mais au moins ça fait des cachets pour ces intermittents - merci
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/will.pickit
jm giry



Nombre de messages : 106
Localisation : Loctudy 29
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Mort Annoncée de la Muzique Vivante   Ven 18 Jan - 14:37

Cest le comptable qui parle, désolé.
Pour faire fortune avec un bar, laisse tomber. C'est naze.
L'organisation de soirée est uniquement pour créer une ptite animation pour la clientèle habituelle et la garder. Ca rapporte que dalle en chiffre d'affaire en sup.
Par contre, je pense que l'avenir consiste à devenir organisateur de ses propres spectacles.
Donc, avoir la licence had-hoc. Payer la TVA à 2.5 % s/le C.A., (le pied) moins 19.6% sur les achatsé&frais. Tenir une compta, les déclarations fiscales & sociales, avoir un cabinet compable (pas obligatoire mais ça limite les risques).Bref, vendre ses spectacle.
Mais si tu gratouille dans ta chambre, ya plus que la fête de la musique, s' il ne pleut pas!
Ou alors une assoc. pour - de 6 soirées privées par an.
Donc, tous à Loctudy samedi prochain pour une soirée des membres de l'assoc. SIXTSIX. Ya deux groupes + invités + Pain,Pates,Vin Rouge.
A+
JMG
Revenir en haut Aller en bas
James Schmitt
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 6041
Age : 99
Localisation : St Beat - Pyrenées
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Mort Annoncée de la Muzique Vivante   Ven 18 Jan - 17:09

encore un courrier s: ce sujet :

La DRAC
de Bretagne (Directions Régionales des Affaires Culturelles) a
envoyé ce courrier à quelques cafés, bars, cabarets et lieux de
spectacles du Finistère sans hasard croyez moi.


et
pour ce qui est de Quimper "le Ceili" "Poitin Stil" "O'Patchwork" et
"le Café Cito" en leur demandant l'application de la Circulaire du 13
juillet 2000 relative à la licence d'entrepreneur de spectacles ce dont
la DRAC suputait depuis trop longtemps les agissements.


Pour avoir cette licence d'entrepreneur de spectacles il faut savoir et nous savons
qu'il faut mis à
part toutes autres conditions :

- soit être titulaire d'un diplôme de l'enseignement supérieur
- ou justifier d'une expérience professionnelle de deux ans au moins
- ou d'une formation professionnelle de 500 heures au moins dans le domaine du spectacle ....
autrement dit de justifier d'un minimum de sérieux !

Pour
avoir essayé d'ouvrir dans les règles un lieu de ce genre je sais que
les textes sont largements contournables mais aussi que ça ne dure
qu'un temps et trop souvent de toute manière et en fin de compte au
détriments des seuls artistes
professionnels malheureusement.


Pour
ce qui est des cafetiers il suffit de voir ce que donne déjà la simple
application de la loi contre le tabac actuelle dont il en font dejà
une résistance en tentant de se fédérer alors qu'il y a pas 2 mois ils
se tiraient tous à boulet rouge dans les pattes .... ça c'est bien
Français !!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/will.pickit
James Schmitt
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 6041
Age : 99
Localisation : St Beat - Pyrenées
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Mort Annoncée de la Muzique Vivante   Sam 26 Jan - 19:16

http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/fiches/fiche5.htm
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/will.pickit
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mort Annoncée de la Muzique Vivante   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Mort Annoncée de la Muzique Vivante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort d'Hyacinthe engendrant la jacinthe.
» Philippe khorsan est mort
» Un génie méconnu mort à 26 ans: Gideon Klein (1919-1945)
» [WDW] 2 monorails se percutent - 1 mort
» LA MORT D'ELVIS REVISITEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Steel Guitar France  :: MuZique-
Sauter vers: